EDITO

  • Qui s’assemblent se ressemblent !

    Quelle mouche a donc piqué ces responsables pour qu’ils osent ainsi s’emparer de biens publics  et des mobiliers publics ? A croire que ce qu’ils ont amassé durant la durée de leurs fonctions, notamment leur salaire mais surtout les divers avantages en espèces sonnantes et trébuchantes inhérents à leurs charges, ne leur a pas suffi ?

    Lire la suite...