Malgré les manœuvres dilatoires, la tournée pour la campagne d’Andry Rajoelina continue. Samedi, l’équipe de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar a enchaîné les meetings dans le sud à savoir à Midongy Atsimo, Ivohibe, Ifanadiana pour terminer à Fianarantsoa. Lors de ces déplacements, le candidat n°13 a mis en avant ses projets phares dont la réhabilitation des routes dans toutes les régions de Madagascar à l’aide de bulldozers et de tracteurs.

Dans sa vision, les routes constituent le moyen le plus rapide pour faciliter la connectivité entre les villes. Elles permettent un échange entre les citoyens et assurer la fluidité des transports des produits.  L’insécurité se situe également à la tête des préoccupations de la population dans l’ensemble du territoire national. Pour le cas du District d’Ivohibe, les « dahalo » ont fait de nombreuses victimes.

A cause de la recrudescence de l’insécurité, les femmes enceintes sont obligées de fuir les villages et d’accoucher dans les forêts. Pour venir à bout de ce fléau, le leader de l’IEM a réitéré son projet d’utilisation de puce équipée de GPS dans les bovidés et la création d’une Force spéciale anti-dahalo.  A Ifanadiana, le candidat du « Tanora malaGasy Vonona » a exposé son projet phare touchant tous les domaines de la vie sociale, entre autres, le sport, l’investissement pour les jeunes, la culture, l’élevage, l’agriculture et l’agrobusiness, l’insécurité et l’économie. Depuis 4 ans, Ifanadiana est devenu un abri des dahalo. Ce district est aussi frappé de plein fouet par le délestage. La lampe LED d’Andry Rajoelina et son système d’énergie renouvelables résoudront efficacement le disfonctionnement de la société JIRAMA et réduira le prix de l’électricité. Bientôt un Coliseum à Fianarantsoa Pour clore la journée, le président de l’IEM a visité la ville Fianarantsoa. Un énième succès du candidat n°13 qui a fait encore carton plein dans une grande  ville. Les Fianarois ont montré un soutien indéfectible à Andry Rajoelina à travers leur présence massive sur la grande place devant la Mairie de la capitale du Betsileo. Ladite place était même trop étroite pour contenir les partisans locaux du président fondateur de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar. C’est  d’ailleurs pour cette raison qu’Andry Rajoelina a annoncé la construction d’un Coliseum pour Fianarantsoa. Les travaux débuteront dès son arrivée à la tête du pays. A cette grande infrastructure s’ajoute la construction d’une usine de fabrication des lampes LED à basse consommation toujours à Fianarantsoa. L’objectif étant de résoudre le problème de délestage. Les lampes LED de 2000 Ariary assorties d’une plaque solaire seront vendues dans tout Madagascar et seront offertes aux usagers après 12 mois d’utilisation. Andry Rajoelina a aussi réitéré qu’un barrage hydraulique appelé « Namorona II » sera mis sur pied. En ce qui concerne l’éducation, le candidat au dossard n°13 entend construire des EPP, CEG et lycées aux normes à Fianarantsoa. Dans son engagement pour le développement, le candidat du parti  « Tanora malaGasy Vonona » compte bâtir des logements pour tous, confortables et à prix abordables. Les « Trano mora » seront donc transformés en « Buildings mora ».
Affluence dans l’Est
Ni le mauvais temps, ni la pluie n’a empêché le candidat n°13 de poursuivre son périple hier dans la partie Est de la Grande île. La visite a débuté dans la matinée à Marolambo, Anosibe an’Ala, à Moramanga pour se terminer à Toamasina. Les partisans du candidat du mouvement orange ont investi la place du Bord. Après un grand carnaval depuis l’aéroport, Andry Rajoelina et son épouse Mialy Rajoelina, accompagnés de leurs
3 enfants, ont été accueillis dans la liesse. Le candidat n°13 a annoncé des grands projets pour transformer le bord en un endroit paradisiaque à l’image des plages à l’étranger. Il a également promis de résoudre aux nombreux problèmes des habitants dont le délestage, la pénurie de riz, etc. Faire de Madagascar un monde meilleur, un modèle en Afrique est le leitmotiv d’Andry Rajoelina. Le peuple malgache est invité à participer à ce grand changement en allant aux urnes le 7 novembre prochain.
 La Rédaction