Journaliste rfi
L’exposition sur écran géant du visage d’une correspondante de la « radio mondiale » (Radio France Internationale, rfi) accompagnée d’une accusation de mensonge par les partisans de Marc Ravalomanana jeudi dernier continue de choquer le monde de la presse.