× L’imbrication du religieux et du politique dans la vie politique malgache est forte, même si la loi de séparation des Églises et de l’État est entrée en vigueur à Madagascar en 1913. Depuis l’Indépendance (1960), la Grande Île se déclare un État laïc. Malgré tout, l’imbrication du religieux et du politique demeure un défi pour la laïcité à Madagascar. Sous le régime Ravalomanana (2002-2009), on a supprimé la notion de la laïcité dans la Constitution. Et, le débat sur le caractère laïc de l’État refait de temps en temps surface. Les politiciens ont tendance à renforcer la séparation du religieux et du politique dans la gestion des affaires de l’État. Ils tentent d’adopter le modèle européen de la laïcité. Mais, l’auteur propose une laïcité contextuelle, fondée sur les valeurs culturelles locales et consciente du rôle des religions dans la société, tout en honorant la neutralité de l’État à l’égard des différentes sensibilités religieuses.

Fiangonana

Plus d'informations
il y a 3 semaines 4 jours #3 par anjara
Réponse de anjara sur le sujet Fiangonana
Misy karazany betsaka

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 semaines 4 jours #2 par anjara
Fiangonana a été créé par anjara
Betsaka tokoa ny fiangonana eto amintsika

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.