Politique

Nodisoin’i Hajo ANDRIANAINARIVELO nandritra ny fandaharana Miara-manonja avokoa ny filazan’ny kandidà Marc Ravalomanana alina tao amin’ny fahitalavi-pirenena fa nanampy tamin’ny fananganana ny lapan’ny tanàna ny tenany tamin'ny fotoana naha filoham-pirenena azy, ary hametraka fitsinjaram-pahefana tena izy raha tany ka lany eo. Vaky bantsilana arak’izany fa tsy marina avokoa ireny fanehoan-keviny ireny.

Maro ny olona no misafidy miaraka amin'i Andry Rajoelina noho ny vina izay efa napetrany hatramin'izay mba hampandrosoana an'i Madagasikara.
Koa rehefa nandinika sy namakafaka lalina ny tantaram-pirenena i Jean OMer Beriziky dia nisafidy ny hifidy ny kandidà Andry Rajoelina, satria izy irery no afaka hanala an'i Madagasikara anaty fahantrana.

Hamerina ny fahazavana eo amin'ny fiainan'ny Malagasy aho.

Handresy ny aizina amin'ny soa sy ny fitiavana satria mendrika izany ny Malagasy.

En cette période d’entre deux tours de l’élection présidentielle, il importe d’aider l’électeur, pour qu’il puisse décider en toute connaissance de cause, sur lequel des deux finalistes va se porter son choix. Feu le Professeur Zafy Albert est assurément quelqu’ un sur lequel porte l’estime d’un grand nombre de Malagasy. Difficile de l’accuser d’être partisan de qui que ce soit, dès son vivant. Ceci est une lettre qu’il a rédigée fin juillet 2008, bien avant les manifestations populaires dans plusieurs villes du pays, qui ont bouté Ravalomanana hors du pouvoir l'année suivante. Pour tous ceux qui étaient à l'extérieur à l'époque, ou trop jeunes pour comprendre le cours des choses, cette missive va les aider à comprendre les véritables raisons de la chute de Marc Ravalomanana en 2009. Bonne lecture.
La rédaction.

“Tsy manaraka ny fepetra araka ny tokony ho izy ny fanendrena ny tale jeneraly vaovao” hoy ny nambaran’i Rakotomalala Nirina Augustin, tale jeneralin’ny Paositra Malagasy teo aloha.

Notontosaina omaly ny fifamindram-pahefana teo amin’ny tale jeneralin’ ny Paositra Malagasy (PAOMA) teo aloha sy ny tale jeneraly vaovao. Tsy maintsy nirosoana avy hatrany izany na nisy aza ny tsy fahatongavan’ny tale jeneraly teo aloha.