Politique

L’ancien Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier vient d’officialiser son soutien au candidat Marc Ravalomanana. Ce grand baron du HVM s’est rendu tristement célèbre par son implication dans une affaire de détournement de deniers publics qui a conduit en prison la milliardaire proche du couple Rajaonarimampianina, Claudine Razaimamonjy.

Akotr’ireo mpandraharaha tamin’ny sehatra maro samihafa teto Madagasikara, anisan’ny niharan’ny tsindry hazo lena mafy tokoa ireo mpandraharaha ara-toekarena sy ireo mpitantam-bola nandritra ny fitondran’i Marc Ravalomanana (2002-2009).

A l'entendre lors de sa prestation radiotélévisée d'hier, le tout récent et dernier président de la République de Madagascar, Hery Martial Rakotoarimanana Rajaonarimampianina choisit de n' opter pour aucun des deux finalistes de la présente course pour lui succéder au sommet de l' État.

Compte-tenu de l'avalanche de contestations auxquelles elle a dû faire face à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle, la Commission Electorale Nationale Indépendante compte bien rectifier le tir et faire beaucoup mieux lors du second tour.

Marc Ravalomanana, doté de 35,35%, a besoin des 8,82% de suffrage exprimé en faveur de Hery Rajaoarimampianina, pour espérer pouvoir renverser la vapeur et sortir victorieux du duel sans merci qui l'attend face à son fougueux adversaire qui mène déjà au score avec 4 points d'avance, soit 39,23%.

Ankoatr'ireo mety antonantony hafa toy ny kalandriem-pifidianana izay tery tokoa, sy ny ara-tetibola izay toa nanery ny nisian'ny fihodinana faharoa, ary ny tery avy amin'ny fianakaviam-be iraisam-pirenena, dia hita taratra ny firaisankinan'ny CENI (Vaomieram-pirenena mahaleotena momba ny Fifidianana) sy ny HCC (Fitsarana Avo momba ny Lalampanorenana) tamin'iny famoahana voka-pifidianana androany iny.