Politique

Imerintsiatosika, Manjakandriana, Antanifotsy et Manandriana sont les localités qui ont reçu la visite du candidat n°13, en ce début de semaine. Comme à chacun de ses déplacements, Andry Rajoeline a suscité l’enthousiasme des citoyens et une foule immense a répondu présent à chaque meeting. A Imerintsiatosika, le stade Fanantenana était plein comme un œuf.

Trois ans après le lancement du permis et carte grise biométriques, l’Etat reconnait enfin que l’opération n’est finalement que de l’arnaque. Une arnaque dénoncée par la presse suite au témoignage d’un compatriote résidant aux Etats-Unis qui en a fait une mauvaise expérience avec les autorités locales en présentant son permis biométrique de Madagascar. C’était pourtant un appel dans le désert face au silence du ministre de l’Intérieur de l’époque, Mahafaly  Solonandrasana, et du représentant de la société slovène à Madagascar, Eric Rajaonary.

Les forces de l’ordre, l’administration et même le système judiciaire à Morondava se montrent impuissants pour réprimer les trafiquants de bois de palissandre au niveau local. La forêt de Menabe Antimena est à la merci des trafiquants qui agissent en toute impunité. Il s’agit d’une aire protégée d’une superficie de 12 500 ha située à 60 km au nord de la capitale de Menabe,

A trois semaines de l'élection présidentielle, les manœuvres dilatoires destinées à détourner l'attention des prochains scrutins affluent de la part des acteurs politiques malintentionnés.  Le 12 octobre dernier, le « Rassemblement des 21 candidats » a déposé une requête auprès de la Haute Cour Constitutionnelle demandant d'ordonner à la CENI de réexaminer la liste électorale, d'ordonner la publication des bureaux de vote, d'ordonner la transformation de la Charte de bonne conduite en instrument légal et enfin, d'ordonner la prise de sanction à l'encontre des candidats ayant commis des violations des dispositions légales.