Politique


La maison de Mbola Rajaonah, plus connu sous le nom de Mbola Tafaray a été perquisitionnée ce jour dans le cadre des enquêtes effectuées par le BIANCO. Comme ce proche conseiller de Hery Rajaonarimampianina devenu tout récemment un membre du cercle restreint de l’entourage du candidat Ravalomanana, était absent sur les lieux, les préposés à cette perquisition ont été quelque peu limités dans leur travail.

Nitondra ny tatitra tamin’ny fanaraha-maso ny fifidianana filoham-pirenena natao ny 7 novambra teo ny fiarahamonim-pirenena telo tonta izay misehatra amin’izany, dia ny KMF/CNOE, ny Liberty 32 ary ny Justice et Paix androany tetsy Antaninarenina.

Mitombo isa hatrany ireo mpanao politika mahita fa tsy tomombana ny fikirakirana ny valim-pifidianana navoakan'ny Vaomieram-pirenena Mahaleotena momba ny Fifidianana na ny CENI, ny sabotsy lasa teo. Misy ireo kandidà tsy fantatra anefa nahazo isa ambony raha ny fitarainan'i Roland Ratsiraka, filohan'ny antoko Malagasy Tonga Saina (MTS).

Les parlementaires soutenant le candidat Andry Rajoelina dénoncent le logiciel utilisé par la CENI pour le comptage des voix. Selon eux, ce logiciel est, je cite, truqué. Il présente des anomalies à cause desquelles, si on fait le calcul, la totalité des votants ne correspond pas au nombre des suffrages exprimés, avec les voix blancs et nuls entre autres.

Izany indray izao no malaza eny amin’ny CENI eny, sy eny amin’ireo mpanohana kandidà, indrindra fa an' ny laharana 13. Io ankehitriny no ahiana mafy ho tompo-marika amin’ny haihay momba fironana hafahafa amin’ny fizotran’ny valim-pifidianana vonjy maika avoakan’ny Vaomiera Mahaleotena Misahana ny Fifidianana, na ny CENI.

Paolo Solonavalona, le bouillant directeur de campagne du pasteur gourou de l’église de l’Apocalypse André Mailhol a publié ceci vendredi dernier, sur sa page Facebook :
« Raha samborina fotsiny tsy nanao hadisoana na nandika lalana ny iray aminay sy ny Kandida tohanako André MAILHOL, hanaiky izany ve ianareo mpiara-mitolona aminay? »
Ce qui, librement traduit, donne : « Si on nous arrêtait sans qu’on n’ait commis aucune infraction, moi ou le candidat que je soutiens André Mailhol, allez-vous accepter cela, vous qui êtes nos partisans ? »