EDITO

  • Qui s’assemblent se ressemblent !

    Quelle mouche a donc piqué ces responsables pour qu’ils osent ainsi s’emparer de biens publics  et des mobiliers publics ? A croire que ce qu’ils ont amassé durant la durée de leurs fonctions, notamment leur salaire mais surtout les divers avantages en espèces sonnantes et trébuchantes inhérents à leurs charges, ne leur a pas suffi ?

    Lire la suite...

Malgré la prépondérance des nouvelles technologies dans le quotidien de tous et surtout des jeunes aujourd'hui, les livres intéressent encore de nombreux Malagasy, et bien plus qu’on ne le pense. Le déstockage de livres organisé par l’Institut Français de Madagascar a ainsi connu une affluence monstre aujourd’hui. Grands et petits se sont rués ce matin à Analakely, afin de profiter de cette vente à prix soldé d’ouvrages littéraires. Certains d’entre eux ont attendu leur tour pendant des heures.

Ainsi en est-il de Stéphanie, une amoureuse Malagasy de la langue de Molière : "J’ai attendu pendant deux heures environ…je n’avais plus assez de choix mais j’ai trouvé quand même des livres qui m’ont intéressé. Toutes les catégories de livre ont été vendues ici, chacun avait eu sa part."
Plus de 3500 personnes ont participé au grand déstockage de livres à l'ex Alliance française de Madagascar ce jour. De ce fait, le stock a été liquidé en quelques heures seulement.


Mami Yves RAKOTOMANGA, responsable de la Médiathèque Ifm Madagascar, précise : "Chaque année, nous renouvelons les livres de nos bibliothèques, nous vendons donc les ouvrages que nous n’utilisons plus pour partager l’amour de la lecture aux autres."
Cette activité de l’Institut Français de Madagascar en est déjà à sa deuxième édition cette année 2018.