Société

Eu égard à l’insécurité qui prend de l’ampleur dans le district de Tsaratanana, une opération de sécurisation a été déclenchée et des éléments de renfort ont été envoyés sur les lieux.  Ce qui a permis  l’arrestation de 20 ravisseurs présumés et complices, dont 3 gendarmes également soupçonnés d'être des complices des malfaiteurs, ainsi que la libération de toutes les victimes de kidnappings, dont la dernière est une fille mineure de 14 ans, enlevée le 14 février dernier et libérée le 21 février vers 21 heures.

Le conseil de gouvernement du 22 février dernier a décidé de suspendre les missions de police de la route effectuée auparavant par les éléments de la police nationale et ceux de la gendarmerie nationale. La principale raison de la décision a trait à la multitude de remarques défavorables des usagers de la route pour tracasseries inutiles et actes de corruption lors des services de police de la route.

Nidina ifotony nijery ny fandrindrana ny lamina napetraka amin’ny fiaraha-miasa misy eo amin’ny  Tafika Malagasy, ny Zandarimariam-pirenena ary ny Polisim-pirenena ho famerenena ny fandriampahalemana eto Antananarivo ny Praiminisitra, Lehiben’ny governementa, Ntsay Christian, ny alin’ny 20 febroary 2019. Faritra maromaro no notsidihina tamin’izany : Cenam (67ha), Andavamamba, Ambilanibe, Anosibe, Ambohipo ary Ambolokandrina.

Selon les informations que nous avons recueillies de sources dignes de foi, l’arrestation de Mbola Rajaonah a un rapport direct avec l’arrestation de l’équipage du bateau chinois Flying. En effet, ce conseiller de l’ancien président est, d’après les dénonciations du capitaine du bateau et des membres de l’équipage, leur « protecteur » mais également le commanditaire de ce trafic de grande envergure.

L’affaire Hugues Ratsiferana est passée devant le juge ce 12 février 2019.

Le juge d’instruction n’a pas accordé de liberté provisoire à l’ancien directeur général de l’AMDP et Conseiller spécial de l’ancien président Hery Rajaonarimampianina.

 Fahombiazana  ary nahazoam-bokatra avy hatrany ho an’i Madagasikara ny dian’ny filohan’ny Repoblika Andry Rajoelina tany Addis Abeba. Tsy niova tamin’ny fampanantenany ny hanolotra herinaratra ho an’ny rehetra ny filoham-pirenena. Voaresaka tamin’ny ankamaroan’ireo fihaonana ny fomba ahatrarana izany.