Vidéos

Simples passagers sur un vol commercial. Les Barea de Madagascar se déplaceront à Malabo (Guinée Equatoriale) et retourneront à Antananarivo sur un vol commercial. Il s’agit d’un déplacement sportif dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN)2019 au cours duquel la sélection nationale malagasy affronte son homologue de la Guinée le samedi 13 octobre ( match aller) et le 16 octobre à domicile pour le match retour.

Rêve exaucé. Madagascar accède enfin à une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), celle de l'année prochaine au Cameroun en principe. Depuis 1972, première année de participation de Madagascar à cette compétition, les footballeurs malagasy couraient en vain derrière ce rendez-vous biennal de la crème africaine. Ils quittaient toujours l'épreuve dès le tour préliminaire bien qu'il fut un temps où la sélection nationale malagasy était à deux doigts de franchir l'ultime étape.

Beaucoup d’efforts à fournir. L’Alliance pour l’industrialisation durable a présenté hier, à l’hôtel Colbert, Antaninarenina, le premier baromètre de l’industrialisation à Madagascar à « l’état zéro ». Et d’après les enquêtes réalisées, l’industrie malagasy est actuellement dans le rouge.

Imerintsiatosika, Manjakandriana, Antanifotsy et Manandriana sont les localités qui ont reçu la visite du candidat n°13, en ce début de semaine. Comme à chacun de ses déplacements, Andry Rajoeline a suscité l’enthousiasme des citoyens et une foule immense a répondu présent à chaque meeting. A Imerintsiatosika, le stade Fanantenana était plein comme un œuf. D’emblée, le maire de la localité a assuré que le vote de la population sera pour le numéro 13.

Les forces de l’ordre, l’administration et même le système judiciaire à Morondava se montrent impuissants pour réprimer les trafiquants de bois de palissandre au niveau local. La forêt de Menabe Antimena est à la merci des trafiquants qui agissent en toute impunité. Il s’agit d’une aire protégée d’une superficie de 12 500 ha située à 60 km au nord de la capitale de Menabe, sur la route de Belo-sur-Tsiribihina. Plus de 150 ha y étaient défrichés l’an passé.

Imerintsiatosika, Manjakandriana, Antanifotsy et Manandriana sont les localités qui ont reçu la visite du candidat n°13, en ce début de semaine. Comme à chacun de ses déplacements, Andry Rajoeline a suscité l’enthousiasme des citoyens et une foule immense a répondu présent à chaque meeting. A Imerintsiatosika, le stade Fanantenana était plein comme un œuf. D’emblée, le maire de la localité a assuré que le vote de la population sera pour le numéro 13.